Depuis le 1er juillet 2015, les oreillettes, casques et kits piéton sont interdits au volant !
Il est interdit aux conducteurs de porter à l’oreille tout dispositif susceptible d’émettre du son (article de loi complet à lire en bas de l’article). Ainsi l’usage d’une oreillette sans fil Bluetooth, d’un casque ou d’un kit piéton filaire au volant de votre voiture est sanctionné d’une amende de 135€ et d’un retrait de 3 points sur votre permis.
Les kits auto mains libres restent autorisés car ils ne vous isolent pas des bruits de la circulation.

Certains véhiculent intègrent la fonction kit mains libres relié sur les haut-parleurs. Si ce n’est pas le cas et que vous êtes amené à téléphoner dans votre véhicule, vous devez vous équiper.
Chez Onedirect, nous vous proposons les meilleurs kits mains libres voiture : Supertooth, Parrot et Jabra.

Supertooth Buddy :

Kit auto Supertooth Buddy– Fixation sur pare-soleil par clip aimanté
– 20h d’autonomie en conversation, 1000h en veille
– Son DSP : réduction de l’echo et du bruit ambiant
www.onedirect.fr/produits/supertooth/supertooth-buddy

 

Parrot CK3100 :

– Visualisation des informations sur écran LCD
– Utilise les hauts parleurs de la voiture
– Jusqu’à 150 numéros
– Connexion de 5 mobiles différents possible
www.onedirect.fr/produits/parrot/parrot-ck3100

 

Jabra Tour :

– Annonces et guides vocaux : contrôlez votre kit avec votre voix, pas vos mains
– Diffusion du contenu de votre mobile : GPS, podcast et musique
– 2 micros antibruits, technologie HD Voice
– 20h d’autonomie en conversation et 40 jours en veille
www.onedirect.fr/produits/gn-netcom-jabra/jabra-tour

 

Zoom sur le Décret n° 2015-743 du 24 juin 2015 relatif à la lutte contre l’insécurité routière – nouvel article R.412-6-1 du code de la route

«L’usage d’un téléphone tenu en main par le conducteur d’un véhicule en circulation est interdit. Est également interdit le port à l’oreille, par le conducteur d’un véhicule en circulation, de tout dispositif susceptible d’émettre du son, à l’exception des appareils électroniques correcteurs de surdité. Les dispositions du deuxième alinéa ne sont pas applicables aux conducteurs des véhicules d’intérêt général prioritaire prévus à l’article R. 311-1, ni dans le cadre de l’enseignement de la conduite des cyclomoteurs, motocyclettes, tricycles et quadricycles à moteur ou de l’examen du permis de conduire ces véhicules. Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe. Cette contravention donne lieu de plein droit à la réduction de trois points du permis de conduire.» Plus d’infos sur le fichier PDF de la Sécurité Routière : Interdiction et autorisation au 1er juillet 2015