A l’ère du numérique, les innovations technologiques ne cessent d’apparaitre et de s’améliorer. Tout va très vite ! En effet, à peine la 4G installée que l’on commence déjà à parler de la 5G !

Le premier réseau mobile a été lancé au Japon en 1979 par NTT (Nippon Telegraph and Telephone Corporation), suivi de près par NMT (Nordic Mobile Telephone) en Europe. Sachant que pour chaque génération de standard de télécommunication mobile il faut compter au minimum 10 ans pour une mise en place et utilisation optimale, les prospections sur le nouveau réseau 5G sont considérées encore comme prématurées.

Qu’est-ce que la 5G ?

La cinquième génération de standard de télécommunication est celui des générations futures. En effet, l’ensemble des recherches faites à son sujet sont dans le but d’améliorer l’utilisation du réseau et de limiter les problèmes de connexion dans un monde où tout sera connecté !

L’idée principale étant de construire un réseau puissant qui ne craindrai ni la surcharge de données ni les évolutions et capable de s’adapter à la croissance exponentielle du marché. La réalisation de ce projet s’articule autour de plusieurs défis et préoccupations :

  • Augmenter x1 000 la capacité de connexion à un réseau sans-fil
  • Permettre à plus de 7 milliards de personnes de se connecter simultanément
  • Réussir à connecter plus de 7 billions de services afin de faciliter la vie des usager dans la « ville du futur »
  • Réduire les coûts et les consommations d’énergie de 90%
  • Réduire à zéro le temps de latenceau moment de la connexion
5G, PPP, Onedirect

5G : fonctionnement

La nouvelle génération de standard de télécommunication ne manque donc pas d’ambition. En effet, elle devra assurer les connexions en bas et haut débit. Les économies d’énergie étant une priorité ces dernières années, cela permettra à la plupart des objets connectés de fonctionner environ 10 fois plus longtemps sur une seule charge.

Interopérabilité : c’est le but final de la 5G ! Être connecté de la même façon partout dans le monde. Grâce à la 5G l’unification des réseaux à travers le monde pourrait devenir une réalité ! La future norme 5G sera donc internationale à l’image de la 4G et la 3G.

 

La commission Européenne et 5G Partenariat Public Privé

L’Union Européenne par le biais de la Commission Européenne et l’association 5G PPP (Partenariat Public Privé), coordonne la Recherche et le Développement concernant le secteur des TIC, dont la 5G. un budget de 125 millions d’euros a été alloué au programme européen de recherche et développement Horizon 2020. Suite à ce programme, une compétition internationale sera orchestrée afin de déterminer quel pays parmi l’Europe, les États-Unis, la Chine, le Japon, le Brésil et bien d’autres, possède la meilleure technologie.

Dans cette course à la meilleure technologie, naissent des alliances entre certains pays, notamment entre le Brésil et l’Union Européenne; afin de s’assurer une place en tête. Le but étant de pouvoir garantir aux habitants des 28 pays membres une couverture réseau unifiée, la 5G européenne !

 5G PPP, Onedirect

Ville connectée

Dans l’avenir, cette collaboration pourrait aboutir sur une nouvelle conception des villes, entièrement connectées facilitant la communication entre les habitants et les services mis à leur disposition. Cela permettrait de développer de nouveaux marchés connectés : e-santé, e-transport, e-éducation, etc… et de renforcer l’industrie européenne.

Le fonctionnement de ces villes se baserait sur la mise en place de millions de capteurs au sein des différentes infrastructures urbaines, publiques et privées, des automobiles, etc…

Comment est-ce possible ? Grâce aux ondes millimétriques, plus hautes que les précédentes. Plus les fréquences sont hautes plus leur portée est raccourcie, d’où la nécessité de nombreuses antennes et émetteurs. Cependant, comme les ondes sont plus petites les antennes aussi, il se pourraient que nous voyons apparaitre une nouvelle architecture visant à  intégrer les antennes et émetteurs aux bâtiments.

Aujourd’hui, ce type d’ondes est exclusivement utilisé dans le domaine militaire et il n’existe pas encore une totale assurance du fait quelle ne soient pas nocives à la santé des populations. Cependant, la recherche étant en cours, la Conférence Mondiale des Radiocommunications organisée en décembre 2015 par l’Union des Télécommunications (UIT) a autorisé l’utilisation de cette longueur d’onde pour la téléphonie mobile d’ici 2019. C’est seulement de la prospection à l’heure d’aujourd’hui dans l’attente de réels résultats et solutions.

 

En attendant l’arrivée de la 5G, chez Onedirect nous vous proposons une large gamme de produits connectés, pour patienter jusqu’à 2020 :